Spectacles, expositions

Spectacles, expositions (20)

Une exposition photographique présentant l’île d’Hashima, anciennement dévolue à l’exploitation du charbon. Tel un appel à la découverte, des photographies de Jordy Meow invitent à connaître des lieux insolites du Japon (industries et paysages).

Autour de l'exposition

DA SWEEP | Tout public à partir de 10 ans

Da Sweep est le nom de scène que s’est donné Sébastien Guérive, musicien-compositeur qui développe un travail de transformation de la matière sonore à l’aide de l’ordinateur (MAO).
Réalisé avec la complicité de Mikaël Dinik, concepteur d’images, Omega Point est un live audio-visuel qui interroge ce point oméga défini comme « point ultime de l’évolution de l’univers en mouvement, ligne d’horizon invisible vers laquelle se dirigent le temps, la matière, la conscience ».
Partant du constat que l’individu, à l’ère du tout numérique, est privé de son lien vital avec la nature et aspire à retrouver cet état primordial, les artistes imaginent un dispositif luimême très numérisé, construit sur un aller-retour permanent entre sons et images, qui propose un voyage dans le temps et l’espace propre à reconnecter l’individu au monde qui l’entoure, l’aidant à se reconnecter ainsi à lui-même.
Le musicien invente une musique à la fois organique et synthétique à laquelle répondent, dans une continuité avec la matière sonore, les images projetées en mapping sur une structure scénographique composée de onze cylindres verticaux, tel un orgue géant en suspension. Il résulte de ce mariage poétique des sons et des images en mouvement un monde contemplatif propice à la réflexion et à la vibration. Plongé dans le noir, l’auditeur est invité à s’immerger dans un environnement singulier et envoûtant, et à vivre une expérience sensorielle inédite.

Autour de de la performance...

L'équipe de création : Direction artistique et composition musicale : Sébastien Guérive / Réalisation et direction de la photographie : Mikaël Dinic / Scénographie : Gaëlle Paroutaud, Aurore Mortier, Constant Boerwinkel / Construction structure : Antoine Soulard / Technicien vidéo : Josselin Brandicourt
L’équipe en spectacle : Live machines : Sébastien Guérive/ Mapping et régie vidéo : Mikaël Dinic / Régie plateau : Stéphane Baujon

La parade moderne

Clédat & Petitpierre

 CLEDAT & PETITPIERRE | Tout public à partir de 5 ans

Dans un aller-retour permanent entre sculpture et performance, les travaux récents de Clédat & Petitpierre prennent des formes singulières. Leurs “sculptures à activer” oscillent ainsi entre deux temporalités : celle “durable” de l’exposition et celle de l’événement performatif, où les corps des deux artistes sont souvent mis en jeu dans une représentation de la figure, du couple et de son territoire. Conçue sur le mode du défilé de carnaval, La Parade Moderne est une œuvre sculpturale et déambulatoire, constituée de 10 figures, librement puisées dans les œuvres peintes de grands artistes de la première moitié du XXe siècle : Magritte, Ernst, De Chirico, Léger, Munch, Arp, Brauner, Malévitch... Projetées dans l’espace tridimensionnel, transmutées en sculptures portées et animées, ces figures prennent vie sous la forme d’un défilé, comme un étrange cours d’histoire de l’art en plein air.

Autour des oeuvres avec Clédat et Petitpierre

Production : Lebeau & associés.
La fondation Norbert Fradin contribue depuis plusieurs années, grâce à sa collection exemplaire, au rayonnement d’oeuvres tissant un lien vivant entre tradition du passé et modernité. Depuis 2013, il permet ainsi, par sa mise à disposition gracieuse, la diffusion nationale et internationale de la Parade Moderne des artistes Clédat & Petitpierre.
 

Grrrrr

Compagnie Sylex

COMPAGNIE SYLEX | Tout public à partir de 3 ans

Grrrrr est un solo de danse pour les tout petits qui se joue en cercle dans une très grande proximité.
La pièce propose un rituel dansé où des figures animales apparaîssent faites de peaux, de poils et de plumes. Grâce à un costume impressionnant, le corps de la danseuse se transforme, du tigre à l’oiseau en passant par le cheval.
Tout ce bestiaire d’animaux hybrides amène les spectateurs dans un univers à la fois doux, grotesque et magique.
Par une approche anthropologique et ludique, ce spectacle sensibilise les jeunes spectateurs en les ramenant aux origines de la danse. Expérience joyeuse et sauvage, Grrrrr nous invite tous à nous mettre en mouvement, enfants et adultes, dans un grand bal final.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Sylvie Balestra, danse et chorégraphie / Aude Le Bihan, danseuse en alternance / Cyrielle Bloy, regard extérieur / Lucie Hannequin, création et fabrication des costumes / David Cabiac, compositeur / Eric Blosse, créateur lumière
Production : Sylex / Co-production   : DRAC Nouvelle Aquitaine, Fumel communauté (47), Conseil Départemental du Lot-et-Garonne / Avec le soutien du Carré-colonnes/ scène metropolitaine St-médard-en-Jalles (33)

Filopat & Compagnie

David Sire et Pierre Caillot

DAVID SIRE ET PIERRE CAILLOT | Films : GUNTER RÄTZ / musique :  | Tout public à partir de 2-3 ans

C’est autour de l’œuvre de Gunter Rätz, réalisateur allemand de films d’animation, et de sa plus célèbre série, Filopat et Patafil que David Sire et son complice de scène Pierre Caillot accompagnent en musique et chansons cette projection de quatre courts métrages.
Filmés image par image, Filopat et Patafil sont les personnages principaux de la série, deux marionnettes muettes en fil de fer et en liège, évoluant dans un décor minimaliste d'objets de récupération.
Ces véritables petits trésors cachés reprennent vie sur le contrepoint sonore et poétique des deux musiciens. L’émotion, l’espace et  le temps sont au cœur de cette création à voir en famille.

Films
1.La toute petite souris
2. En route chez les pingouins
3. Filopat et Patafil
4. Dans la ruche

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

David Sire, piano, Pierre Caillot, percussions / Production : Gomette production / Crédits photos spectacle : Alexandre Meunier / Crédits & Droits des films : Progress Film

LAURENT LOLMEDE | En famille

Laurent Lolmède est un des artistes invité à mener des séjours de création au n°932 de la Cité Jacqueline-Auriol à Coulounieix-Chamiers dans le cadre de la résidence « Vagabondage 932 ».
Après Troubs en 2018, Laurent Lolmède expose au Château des Izards son travail d’exploration du quartier et de ses habitants. Il travaille d’abord dans la publicité, puis se consacre à la bande dessinée et l’illustration. Croquant le quotidien, l’artiste restitue ses perceptions avec de nombreux détails, recourant à des aplats de couleurs francs qui l’identifient au premier coup d’oeil. Plusieurs de ses livres ont été publiés chez A. Beaulet Editeur et United Dead Artists. L’exposition « PORTRAITS DE RUES » présente des rues de Chamiers dessinées avec l’outil favori de l’artiste : le crayon bicolore - rouge et bleu – et le portrait des personnages dont ces rues portent le nom. Ainsi, nous découvrons les visages de Jean Mounet-Sully, Eugénie Cotton ou Albert Camus... accompagnés de brèves biographies parsemées d’humour et de citations bien choisies. D’autres créations réalisées en résidence seront également présentées.
L’exposition coïncide avec la parution du journal « Le Voltigeur 2 » réalisé par la dizaine d’artistes de « Vagabondage 932 ». Il réunit des dessins et récits de la vie du quartier. A l’intérieur, sera inséré « Le Voltigeur junior 1 », imaginé avec les élèves de l’école Eugène Leroy.

Vidéo : la résidence vagabondage 932
Vidéo : portrait de Laurent Lolmède

Parle à la poussière

Compagnie Hecho en casa

COMPAGNIE HECHO EN CASA | Tout public à partir de 8 ans
Création mars 2019 – Scène nationale du Sud Aquitain – Théâtre Quintaou à Anglet

A la lisière du fantastique, Parle à la poussière est un voyage initiatique. S’inspirant de l’histoire de Sadako Sasaki, petite japonaise née à Hiroshima et atteinte d’une leucémie.
Le texte de Fabrice Melquiot mêle les temps et les lieux, crée des passerelles entre deux histoires d’enfance douloureuse. Ici, pas de maladie mais une histoire de séparation et d’absence, un drame familial qui va pousser « la petite » à rejoindre le destin de cette jeune victime des effets du bombardement nucléaire. Elle y accomplira ce que Sadako n’aura pas eu le temps d’achever : Les mille grues en papier dont parle une légende japonaise qui promet un dénouement heureux.
Cette légende les liera  hors du temps, avec en perspective une même lumière, un même espoir de paix.
Les mots de Fabrice Melquiot, les pas de danse sous un ciel étoilé de grues en papier, incarnent  poétiquement cette fable contemporaine.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Texte : Fabrice Melquiot / Mise en scène Hervé Estebeteguy / Scénographie : Damien Caille-Perret / Chorégraphie : Johanna Etcheverry / Création musicale : Clotilde Lebrun / Création vidéo : Alexandre Heitler / Création lumières : Aitz Amilibia / Visuel : Jordy Meow / Photos : Guy Labadens Avec Diane Lefebure, Ji Su Jeong, Christel Zubillaga, Denis Lejeune & Nessim Vidal
Coproductions et soutiens : Scène Nationale du Sud Aquitain, Communauté d’Agglomération Pays Basque, Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, ville de Tarbes, Imagiscène / Centre culturel de Terrasson, Théâtre Am Stram Gram – Genève, DRAC Nouvelle-Aquitaine, Département des Pyrénées Atlantiques, Ville d’Anglet, SPEDIDAM, Aquitaine Active,…
Création 2018-2019
Commande d'écriture à l'auteur Fabrice Melquiot.
Création les 5 et 6 mars 2019 - Scène Nationale du Sud Aquitain - Théâtre Quintaou - Anglet

Inaugural

Compagnie La Tierce

COMPAGNIE LA TIERCE | Tout public à partir de 10 ans

Inaugural est le troisième volet d’un triptyque qui tente de renouveler une écriture du mouvement en déjouant l’arbitraire du geste. Fruit d’une recherche constante sur les espaces sensibles entre corps et objets (bois, pierre), la pièce s’intéresse au glissement d’une situation abstraite vers de la fiction, s’appuyant sur la force d’évocation d’actions simples, de gestes usuels. Cette écriture abstraite du corps et du mouvement, cette danse architecturale, dépouillée de tout artifice, cherche à faire exister l’espace autour et entre les corps en stimulant l’imaginaire. En voix off, le texte Les mains négatives de Marguerite Duras met en relief les corps et cherche à « donner à voir à partir du manque ».
Inaugural convoque le corps à la fois entre figure et paysage. Attachée à faire exister « l’espace entre », la compagnie travaille le geste dansé par le vide, le creux des corps, et tend vers une poésie de la simplicité. En cherchant à produire des espaces blancs pour l’imagination, elle invite le public à prendre part à ce qui se joue, à être acteur de ce qui est en train de se créer sous ses yeux.

Depuis 2017, La tierce est en compagnonnage avec la Manufacture, CDCN Nouvelle-Aquitaine

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Conception et espace : La Tierce / Interprétation : Sonia Garcia, Séverine Lefèvre, Charles Pietri / Création lumières : Jean-Marc Guitet, La Tierce / Texte : Marguerite Duras, Les mains négatives, et la musique d'Amy Flammer / Production / diffusion : Jeanne Dantin

Production: La Tierce / Coproduction et aide à la diffusion : OARA (Office artistique de la région Aquitaine) / Avec le soutien de la Manufacture Atlantique, du Cuvier - CDC Aquitaine, du Centre Chorégraphique National de Caen en Normandie (direction Alban Richard), de l’Atelier des Marches - compagnie les marches de l'été, des Éclats - pôle régional dédié à la danse contemporaine en Poitou-Charentes, de RAMDAM - un centre d'art. / Avec l'aide de ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Nouvelle-Aquitaine - Direction Régionale des Affaires Culturelles, Fonds d'aide à la création de la Ville de Bordeaux, IDDAC - Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel de la Gironde.
Remerciements au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux

Les Passagers

Compagnie Pic la Poule

COMPAGNIE PIC LA POULE | Tout public à partir de 6 ans
Création  2019

Le rideau se lève sur une situation quotidienne. D’emblée Les Passagers propose de mettre les enfants/spectateurs en situation de « surprise » pour les inviter à s’interroger sur la fabrique du spectacle vivant.
Il s’agit de narrer aux enfants de façon indirecte les questions qui jalonnent le parcours de création d’un spectacle tel que Les Passagers selon un va-et-vient entre le concret de l’acte créateur et l’imaginaire qui peut en naître.
Mêlant danse, chant et jeu, ce spectacle est conçu comme un « voyage »  durant lequel les personnages/personnes devront s’unir, s’entraider pour parvenir à un but commun, à l’instar des situations vécues par une compagnie en création. Une odyssée pour guider les enfants vers le monde adulte qui prendra appui sur la technique des livres POP UP via une caravane RAPIDO qui se déploiera en de multiples variantes.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Metteur en scène et danseur : Laurent Faguieras
Regard sur mise en scène : Philippe Nicole
Danseurs : Ingrid Strelkoff, Julien Launay, , IzORel,
Régisseur et conception lumières : Stéphane Graillot
Décors : Fred Rotureau et Christine Baron,
Production : Pic la Poule
Coproductions : OARA (Office Artistique de la Région Aquitaine), CCN de la Nouvelle-Aquitaine en Pyrénées Atlantiques / Malandain Ballet Biarritz, La Mégisserie – Scène conventionnée pour les arts, les imaginaires et l’Education populaire, Saint-Junion, Ville de Saint Herblain en collaboration avec l’ONYX/La Carrière, 3T-Scène conventionnée de Châtellerault.
Soutiens : DRAC Nouvelle-Aquitaine au titre de l’aide à la création chorégraphique, Région Nouvelle-Aquitaine, Département de la Vienne, Ville de Poitiers

Palimpseste

Sylvain Daniel quartet

SYLVAIN DANIEL | Tout public à partir de 10/11 ans

Avec Palimpseste, le musicien Sylvain Daniel propose un roadtrip dans les ruines de Détroit réalisé à partir du recueil photographique Ruins of Detroit d’Yves Marchand et Romain Meffre. Une ville fantôme que l’on découvre à travers un spectacle mêlant images, traitement numérique et musique live. Les quatre musiciens, encadrés par un triptyque vidéo tracent un itinéraire
musical à travers la ville : les photographies de l’hôtel de ville, des banlieues, des souvenirs d’usines, prisons et autres théâtres désaffectés plongent le spectateur dans un dispositif et récit immersifs. En hommage aux différents symboles de la ville, berceau de nombreux courants musicaux, Palimpseste nous entraîne dans une quête du son de Détroit avec des compositions qui n’ont rien à envier à la soul de la Motown, au hip-hop de Jaydee ou à l’électro de Juan Atkins.

Autour du spectacle

Sylvain Daniel basse, compositions / Laurent Bardainne saxophones / Manuel Peskine piano, claviers / Mathieu Penot batterie / Laurent Simonini scénographie
Production : DuNose Productions, Le Cube et Paul B.

Nouvel album Ruins of Detroit – mars 2018
Sylvain Daniel est artiste résident de la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin (93) pour la saison 2017>2018

La boum littéraire

Marion Aubert, Odile Cornuz, Domenico Carli, Fabrice Melquiot

AM STRAM GRAM | Tout public à partir de 7 ans

Si vous aimez lire, venez danser ! Si vous aimez danser, venez écouter l’histoire qu’écriront pour vous quatre auteurs bien en jambes.
Le concept : quatre auteurs se donnent rendez-vous pour écouter des chansons et en choisir huit. Huit tubes des années 60 à nos jours. Ils inventent alors une histoire en huit épisodes - chaque texte se terminant par le titre du morceau suivant- permettant de relier les chansons entre elles.
Une fois sous les projecteurs, ils livrent à plusieurs voix cette histoire écrite à huit mains pour animer un bal littéraire unique en son genre. Les spectateurs-danseurs sont invités à écouter puis à danser follement sur chaque morceau. Ouvrez vos oreilles et entrez dans la danse !

Auteurs : Fabrice Melquiot / Emmanuelle Destremau / Laura Tirandaz / Eddy Pallaro

Artiste accueilli dans le cadre des Résidences "Jeunesse et Territoire"

Adjim Danngar vit en France depuis 2004, loin de son pays d’origine Le Tchad avec lequel il a conservé de lointaines attaches familiales. Dessinateur autodidacte, c’est à force de temps et de travail que l’artiste a su trouver son propre langage graphique. Invité régulier du Festival International d’Angoulême et fort de la sortie de son dernier album Mamie
Denis, il a été retenu par la Maison des Auteurs pour effectuer une résidence de création de quelques mois. C’est dans ce cadre qu’il travaille à son nouveau projet, Djarabane, l’histoire d’un jeune tchadien qui traverse l’Afrique pour rejoindre l’Europe. A résonnance autobiographique, cet album conçu en trois volets, fait appel à la technique du papier découpé, dont l’artiste apprécie le rendu graphique, proche selon lui de la linogravure. Une occasion de parler du Tchad, de l’exil et de l’enfance sous une forme romancée et onirique. Car si le dessin d’Adjim Danngar s’enracine souvent dans le social et le politique, si son style est comme il le dit « un peu rugueux » et enclin à la caricature, il est aussi ouvert au rêve et à l’imaginaire.
Et la technique du papier découpé, l’un des moyens choisis pour y accéder. Parallèlement à ses interventions auprès de jeunes du Ribéracois dans le cadre du programme Jeunesse et Territoire, Adjim Danngar est invité à présenter une sélection de ses oeuvres personnelles : carnets de voyage, dessins de presse, planches d'albums collectifs et planches de l'album « Mamie Denis, évadée de la maison de retraite ». Au total, une cinquantaine de pièces sera exposée sur deux sites du Ribéracois.

Autour de l'exposition

 

Gommette

Compagnie Jeanne Simone

COMPAGNIE JEANNE SIMONE | Tout public à partir de 6 ans

Gommette est un solo de danse et de mots à destination des enfants, en immersion dans leur espace quotidien : l’école.
Danse de gestes et de mots du quotidien, décalage physique et verbal de l’usuelle poésie du lieu, Gommette propose de renouveler le regard des enfants sur cet espace quotidiennement éprouvé, d’appréhender une proposition corporelle. Gommette est aussi un projet en quatre étapes, un trajet au sein de l’école qui s’adresse aux enseignants d’abord, puis aux enfants et enfin réunit parents et enfants dans ce lieu du commun.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Écriture et chorégraphie, Laure Terrier et Céline Kerrec / Interprétation, Emma Carpe ou Céline Kerrec Administration de la production, Marilyne Peter
Production Jeanne Simone / Coproduction OARA, Office artistique de la Région Aquitaine
Projet artistique conventionné par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, et soutenu par La Région Nouvelle-Aquitaine, Le Conseil départemental de la Gironde, La Ville de Bordeaux

CLEDAT & PETITPIERRE  | Tout public à partir de 6 ans

Ermitologie et Les Songes d’Antoine sont une invitation à naviguer dans le monde de l’art.
Imaginée par les performers, sculpteurs et metteurs en scène, Clédat & Petit pierre, cette traversée désordonnée et amusée à travers l’histoire de l’art mêle allègrement le Saint-Antoine de Flaubert, Alberto Giacometti, l’art paléolithique, Max Ernst, et la renaissance italienne. Les artistes convoquent en un joyeux croisement, le végétal, l’animal et la robotique, brouillent les échelles des corps, inventent des costumes-sculptures à la corporalité perturbée, tout en dissimulant les visages et corps des interprètes. Le seul à nous regarder en face est un oiseau-lapin radiocommandé.
Un orage diluvien s’abat sur un paysage miniature dans un environnement sonore de matières et de textures.
Une mécanique du sensible qui se joint à une vision onirique. Les Songes d’Antoine est une adaptation jeune public d’Ermitologie.

Autour des oeuvres avec Clédat et Petitpierre...

Conception, mise en scène, sculptures : Yvan Clédat et Coco Petitpierre / Son : Stéphane Vecchione / Lumière : Yan Godat / Régie robot : Yvan Clédat / Avec : Sylvain Riéjou (L’homme qui marche) /  Erwan Ha Kyoon Larcher (La boule végétale), Coco Petitpierre (La Vénus paléolithique) / La voix : Coco Petitpierre "La Tentation de saint Antoine - Gustave Flaubert"
Production : Lebeau et associés
Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings
Co-production : Nanterre-Amandiers Centre dramatique National -  far° festival des arts vivants Nyon / Suisse - Le CentQuatre (Paris) dans le cadre des résidences de création 
Avec le soutien de la DRAC Ile-de-France pour l’aide au projet

Animale

Compagnie Pernette - Association Na

COMPAGNIE PERNETTE - ASSOCIATION NA | Tout public à partir de 3 ans
1er volet du triptyque « Les Naufragés »

Performance envoûtante d’une danseuse et de cinquante... souris !
Dans cette étrange atmosphère, la chorégraphe est costumée comme une sorte de Nosferatu, maître des rongeurs qui leur ressemblent. La réputée Nathalie Pernette a longuement étudié la nature et le comportement de ces animaux, leur sensibilité aux sons, aux mouvements, aux aliments, aux lumières, au stress, aux corps étrangers… Avec une part de hasard cependant, les souris s’approchent d’elle, courent dans leur enclos de plexiglas, s’éloignent, grimpent...
Répulsion ancestrale ou fascination pour ces petits êtres si mignons ? Venez les découvrir dans cette danse lente et atypique qui fascine les enfants.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier   / Interprétation : Nathalie Pernette   / Lumières : Caroline Nguyen  / Costumes : Nadia Genez / Musique originale : Franck Gervais
Coproduction : Compagnie Pernette/association NA, Le Théâtre - scène nationale de Mâcon, L'Arche de Bethoncourt - scène conventionnée pour l'enfance et la jeunesse - scène jeunes publics du Doubs.

Livère

Compagnie Entre Les Gouttes

COMPAGNIE ENTRE LES GOUTTES | Tout public à partir de 8 ans

Livère est une pièce contemporaine sur la thématique de la famille recomposée, qui  interroge la fraternité au-delà des liens du sang.
C’est L’histoire d’un souvenir, celui de Moi… Ce jeune garçon raconte sa rencontre avec Livère, la fille de son nouveau beau-père, adolescente étrange et rude, comme l’hiver…
Moi livre son histoire comme dans un jeu d’enfant grandeur nature, où sa rencontre avec Livère prendra toute la place.
La mise en scène fait un zoom sur cette intimité fraternelle, et la place de l’enfant dans une famille qui se décompose et se recompose…
A travers ce récit d’adolescence se dessine un lumineux conte moderne, entre réalité sociale et onirisme, où l’écriture sobre et poétique propre à Stéphane Jaubertie, va droit au cœur.

Cette pièce de Stéphane Jaubertie est publiée aux Editions théâtrales jeunesse et a reçu le prix Godot 2015 des Nuits de l’Enclave / Valréas
Spectacle sélectionné dans le cadre des Régions en scène Occitanie/ Nouvelle Aquitaine

Texte : Stéphane Jaubertie / Mise en scène : Lise Hervio/ Jeu : Sophie Kastelnik et Emmanuelle Thomé/ Voix off : Emilie Brotons et Eric Tabuteau/ Scénographie et costumes : Francisco Dussourd/ Musiques et sons : Julien Delignières et Sophie Kastelnik/ Construction : Kévin Josse/ Photos et video : Ignacio Urrutia
Avec le soutien de l’Agglomération Pays Basque/ Biarritz culture/ MACS/ Scène de pays Baxe Nafarroa/ Conseil départemental des Landes/ Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques/ Ville de Saint-Paul-les-Dax/ Ville de Dax/ Théâtre des Chimères/ Spedidam/ Aide à la résidence la région Nouvelle Aquitaine/ Société Désertours/ Parajaldai/ Aquitaine Active

A l'envers de l'endroit

Compagnie Jeanne Simone

COMPAGNIE JEANNE SIMONE | Tout public à partir de 6 ans

L'envers de l'endroit est un duo dansé, une proposition à vivre l’école autrement, destinée aux enfants et à leurs parents. Les danseuses traversent, observent les espaces sous un angle poétique et ludique. Création chorégraphique dédiée à chaque école et à ses singularités.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Écriture et chorégraphie, Laure Terrier et Céline Kerrec / Interprétation, Emma Carpe ou Céline Kerrec Administration de la production, Marilyne Peter
Production Jeanne Simone / Coproduction OARA, Office artistique de la Région Aquitaine
Projet artistique conventionné par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, et soutenu par La Région Nouvelle-Aquitaine, Le Conseil départemental de la Gironde, La Ville de Bordeaux

COMPAGNIE AUGUSTE-BIENVENUE | Tout public à partir de 8 ans
Création 2017-2018

Originaire du Burkina Faso, Bienvenue Bazié a dû lutter contre la pression familiale et sociale pour pouvoir aller au bout de son choix artistique : la danse. Aujourd’hui chorégraphe et danseur reconnu installé à Bordeaux, il revient scéniquement sur son itinéraire dans une mise en dialogue de son corps dansant face au regard critique de ses parents. Peubléto est un solo très personnel sur la nécessité de s’affranchir des injonctions extérieures, de trouver sa propre voie.

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Création 2017-2018
Conception et direction artistique :
Auguste OUEDRAOGO et Bienvenue BAZIE / Chorégraphe - interprète : Bienvenue Bazié / Assistant chorégraphe : Auguste Ouédraogo / Compositeur musical : Adama Kouanda / Vidéaste : Grégory Hiétin / Créateur lumière : Fabrice Barbotin / Scénographe : Marc Valladon
Production : Compagnie Auguste-Bienvenue/ Wa Tid Saou Allons danser
Coproductions : Ministère de la Culture - DRAC Nouvelle-Aquitaine L’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine - IDDAC–Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel (33) - Ville de Bordeaux (Fond d’aide à la création et Innovation) - La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne (94) - Le Palace, Montataire (Oise 60) - Le Glob Théâtre Bordeaux
Accueil en résidence - Soutien logistique : Les Éclats, Pôle régional dédié à la danse contemporaine (La Rochelle) - La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne (94) - OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine) - Le Glob Théâtre Bordeaux - La Termitière (CDC de Ouagadougou) -  La M270 – Maison des savoirs partagés (Floirac - 33)

COLLECTIF OS'O | Tout public à partir de 8 ans

C’est l’histoire de Max et Alice, deux enfants malicieux, qui voient arriver leur nouveau directeur d’école, un troll. Ce troll de directeur, Monsieur Arrgghh, instaure un régime totalitaire. Il dévore les enfants trop curieux, les envoie à la mine, et les force à manger des choux de Bruxelles au beurre de cacahuète.
Rien que ça ! Alice et Max vont alors tout tenter : faire appel aux adultes, à l’inspecteur des écoles, au policier et au Président de la Fleurance. Malheureusement personne ne se mobilise. Le duo téméraire ne se laisse pas démonter, et va surmonter cette situation par la solution la plus révolutionnaire et désarmante possible.
Mon prof est un troll est un regard d’enfants sur l’injustice, la lâcheté et le totalistarisme.
Une réflexion métaphorique pleine de sens

 

Autour de l'œuvre avec la Compagnie...

Texte : Dennis Kelly. Création collective du Collectif OS’O / Traduction : Philippe Le Moine et Pauline Sales ; Avec (en alternance) : Roxane Brumachon, Bess Davies, Baptiste Girard, Maëlle Gozlan, Mathieu Ehrhard , Augustin Mulliez, Tom Linton et Anaïs Virlouvet  / Dramaturgie : Aurélie Armellini / Costumes et accessoires : Marion Guérin.
© L’Arche Editeur ;
Production déléguée : Collectif OS’O
Accueil en résidence aux Découvertes – Théâtre des Chimères en collaboration avec le Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine 
Coproduction : Ville de Saint-André-de-Cubzac (33)- Le Champ de Foire; Le Carré - Les Colonnes, scène conventionnée de Saint Médard-en-Jalles/Blanquefort (33); Théâtre Ducourneau, scène conventionnée - Agen (47); Gallia Théâtre, scène conventionnée de Saintes (17)
Aide au projet : Ce projet bénéficie du Fonds d’aide à la création et de soutien à l’innovation de la Ville de Bordeaux. Structure soutenue par le Conseil Régional de la Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de la Gironde et la Ville de Bordeaux.

Let’s Folk

MZ Productions

Compagnie accueillie dans le cadre des Résidences "Jeunesse et Territoire"

MZ Productions | Tout public à partir de 7 ans

Sur les airs pop-folk-soul du groupe Jell-oO en live, quatre danseurs reprennent des danses populaires anciennes et récentes, de France et d'ailleurs. Jouant sur la transmission autant que sur le plaisir de danser, Marion Muzac invite les collégiens inscrits dans un parcours d’éducation artistique à participer à la dernière scène du spectacle. Les rondes se forment, les pieds frappent le sol en rythme, les duos se font et se défont, et la pratique collective reconstruit un espace commun.

 

Let’s Folk ! / MZ Productions
Conception et interprétation : Marion Muzac
Collaboration chorégraphique et interprétation : Aimée Rose Rich, Mathilde Olivares et Mostafa Ahbourrou
Musiciens : Jell-oO, Johanna Luz et Vincent Barrau
Scénographie : Emilie Faïf
Création Lumière : Anne Vaglio
Régie Lumière : Jérémie Alexandre
Regard extérieur : Jehane Hamm et Maxime Guillon-Roi-Sans-Sac

Production déléguée : CDCN Toulouse / Occitanie La Place de la Danse
Coproduction : CDCN Toulouse / Occitanie La Place de la Danse, Le Théâtre de Cornouaille, La Maison- CDCN Uzès Gard Occitanie, L’échangeur – CDCN Hauts-de-France
Soutiens : Ville de Toulouse, Région Occitanie, Département de la Haute Garonne, DRAC Occitanie et SPEDIDAM